Montpellier veut se mettre à la hauteur de « la Tour Eiffel »

Publié le : 29 janvier 20182 mins de lecture

Entre Michel Mézy, Louis Nicollin et René Girard, le staff dirigeant de Montpellier ne manque pas de gouaille. Cela permet également de mettre un peu de saveur aux déclarations d’avant-match. Surtout quand le club héraultais est en tête de la Ligue 1 et reçoit le grand favori de ce championnat : le PSG. C’est ainsi avec beaucoup de courbettes, mais aussi la réelle intention d’aller bousculer le club parisien que René Girard a décrit cette rencontre.

«  On vient de prendre quatre points à l’extérieur, maintenant on a un match de gala, pas contre le centre du monde… mais la capitale de la France. On est leader, c’est comme ça, on va faire avec, jusqu’à samedi (…) On a joué des grosses cylindrées, on a vu qu’on pouvait les embêter, Paris en fait partie. Quand un seigneur vient, il faut l’accueillir en tant que tel. On va essayer de se mettre à la hauteur. On se trouve dans une position psychologique idéale. Pour les garçons, le but c’est de mettre à la hauteur de ces grands joueurs et les titiller sur un match. Quand la Tour Eiffel descend à nous, on se doit de l’accueillir comme il le mérite. A nous de nous mettre humblement à la hauteur parce que c’est une belle équipe. Au fil des matches, l’équipe se bonifie. Quand on a les individualités qu’ils ont, le danger peut venir de partout, c’est le haut niveau. A nous de prendre la dimension pour se mettre au niveau de cette équipe. Mais on n’a rien à perdre. S’ils sont meilleurs, ils le montreront sur le terrain », a prévenu le technicien du MHSC qui sait que Paris, en dehors de Rennes, n’a pas encore rencontré beaucoup d’équipes du haut de tableau jusqu’à présent.

Plan du site