Europe, on fait tourner?

Publié le : 29 janvier 20183 mins de lecture

Avant de rendre visite à Evian-TG, dimanche en L1, Antoine Kombouaré pourrait faire tourner contre le Red Bull Salzbourg, jeudi (19 heures) en Ligue Europa. Mais le coach parisien est confronté à des défections…

La Ligue Europa suscite d’année en année les mêmes questions. La principale reposant sur le fait de faire tourner ou non son effectif pour la «petite» Coupe d’Europe ? Doit-elle être sous-évaluée au profit du Championnat qui reste la compétition majeure, notamment en France ? Mais alors pourquoi trimer toute l’année pour gagner le droit d’y concourir et la snober ensuite lors de la phase de poules peu attractive ? L’interrogation est récurrente et le PSG, bien que motivé par la possibilité d’accrocher cette saison la C3 avec son effectif 4 étoiles, y est confronté. Surtout en ce début de saison, alors que le club parisien a réussi son entame d’exercice national (4e après cinq journées).

Douchez dans le but ?

La donne pourrait cependant être simplifiée pour Antoine Kombouaré en vue de l’opposition face au Red Bull Salzbourg, jeudi (19 heures). Paris a doublé tous les postes cette saison, mais le club de la capitale est confronté actuellement à des défections. Guillaume Hoarau, Milan Bisevac, Mamadou Sakho et Momo Sissoko sont indisponibles, tandis que Clément Chantôme demeure incertain. Le technicien parisien pourrait donc aligner la même équipe que dimanche, face à Brest (1-0). A deux ou trois exceptions près.

En vue du déplacement à Evian-TG, dimanche (17 heures, 6e journée de L1), Kombouaré pourrait faire tourner et aligner notamment en attaque Mevlut Erding. Le Turc serait alors préféré à Kevin Gameiro devant le trio «star» Ménez-Pastore-Nene. Car Paris a également envie de réussir son entrée dans la C3 avant son déplacement le plus difficile, programmé le 29 septembre à Bilbao. En défense, deux modifications pourraient être apportées. Sylvain Armand pourrait débuter sur le flanc gauche ou dans l’axe. Enfin, Nicolas Douchez, première recrue estivale mais arrivé avant la venue des Qataris et leur chéquier, a de grandes chances de démarrer pour glaner du temps de jeu. Relégué derrière Salvatore Sirigu du fait de sa blessure et des bonnes prestations de l’Italien, le portier de 31 ans devra se montrer à la hauteur s’il veut avoir une éventuelle chance de revenir en L1.

Plan du site