Pedro miguel pauleta Envoyer à un ami

Publié le : 29 janvier 20184 mins de lecture

Pedro Miguel Pauleta, de son vrai nom Pedro Miguel Carreiro Resendes, né le 28 avril 1973 aux Açores, sur l’île de São Miguel (Ponta Delgada), était un footballeur international portugais évoluant au poste d’avant-centre. Véritable renard des surfaces, l’« Aigle des Açores » détient le record de buts avec l’équipe nationale du Portugal (47 buts) ainsi qu’avec le Paris Saint-Germain (109 buts).

Après avoir passé la majeure partie de sa carrière de joueur en France (Girondins de Bordeaux de 2000 à 2003, puis Paris Saint-Germain de 2003 à 2008), il annonce sa retraite sportive sur une radio portugaise le 19 juin 2008.

 

Pauleta

 

Au Paris Saint-Germain

A l’intersaison 2003 et après trois saisons et 65 buts inscrits en L1 sous le maillot bordelais, Pauleta quitte les girondins et rejoint le Paris Saint-Germain. Le club girondin recevra une indemnité de transfert de 11 millions d’euros de la part du PSG. Dans le club parisien, il remporte dès sa première année la Coupe de France en marquant le but décisif en finale face à Châteauroux. Cette année-là, le PSG terminera vice-champion de France et Pauleta inscrira 18 buts en championnat. La saison suivante il participe pour la première fois à la Ligue des Champions où il inscrit un but face au FC Porto, champion d’Europe en titre. Cette saison est peu prolifique pour l’aigle des Açores (14 buts en L1) et le club parisien termine 9e.

Lors de la saison 2005-2006, il parvient à trouver 21 fois le chemin des filets en championnat malgré le parcours en dent de scie du club qui termine à nouveau 9e. Pauleta inscrit aussi le but le plus important de la saison à 4 minutes de la fin en demi-finale de la Coupe de France face au FC Nantes. Il ouvre les portes du Stade de France et d’une finale face à l’Olympique de Marseille. Le 29 avril 2006, après le coup de sifflet final, Pauleta, le capitaine du Paris Saint-Germain, soulève le trophée après une victoire 2-1 face au rival marseillais.

 

Le 25 mai 2006, il prolonge son contrat le liant au PSG d’une année supplémentaire jusqu’au 30 juin 20082. Il annonce au cours de la saison 2006-2007 qu’il souhaite terminer sa carrière au Paris Saint-Germain.

Après une première partie de saison catastrophique, Guy Lacombe est démis de ses fonctions, Paul Le Guen le remplace et va privilégier une attaque Luyindula-Diané-Frau et Pauleta fera de brèves apparitions mais inscrit deux doublés d’une importance capitale face à Nantes et à Troyes qui assureront mathématiquement le maintien du PSG.

Pauleta

Coupe de la Ligue (2-0), Pauleta rejoint Dominique Rocheteau comme meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain toutes compétitions confondues en inscrivant ses 99e et 100e buts sous le maillot du PSG. Le 15 décembre 2007, il devient l’unique meilleur buteur du club en marquant son 101e but. Le 29 mars 2008, il inscrit son 106e but en finale de la Coupe de la Ligue, remportée 2-1 par le PSG face au Racing Club de Lens. Le 26 avril de la même année, il inscrit contre l’AJ Auxerre son 200e but avec un club français, toutes compétitions confondues.

Pour sa dernière année de footballeur professionnel, Pauleta connaîtra pour une bonne partie de la saison le banc des remplaçants. Cela vaudra à Pauleta de dire qu’il attend avec impatience la fin de la saison, avec l’espoir de connaitre un autre club. Le capitaine parisien, quand il est titularisé, marque malgré tout quelques buts primordiaux contre Valenciennes et Auxerre. Il retrouve peu à peu une place de titulaire lors de la 2ème partie de saison. Le 24 mai 2008, il dispute son dernier match avec le Paris Saint-Germain lors de la finale de la Coupe de France face à l’Olympique lyonnais, remportée par les Gones 1-0 après prolongation. Ce grand joueur arrête donc sa carrière à 35 ans et 26 jours, après 10 saisons en première division.

Plan du site